Innovation - Intérieur Ces lampes d'algues vivantes produisent de la lumière, de la chaleur, et


Living-Things-Algae-Lamps-537x458.jpg

J'aime vraiment vous présenter de nouveaux objets innovants, utiles, et respectueux de l'environnement!

Un objet d'intérieur malin!

L'avenir du mobilier pourrait aussi être l' avenir de l'alimentation! Ou est-ce l'inverse?

Les concepteurs et designers se tournent vers la spiruline à présent, cette fameuse microalgue dont je vous parlerai dans un prochain article, qui est effectivement une "plante liquide" et qui peut être suspendue dans le liquide et utilisé comme matériel de conception ainsi qu'être exploitée pour ses qualités nutritives .

Le projet Living Things,créateur d'objets photosynthétiques, est en train de développé un tel concept, issu du travail collaboratif entre le designer architectural Jacob Douenias et le designer industriel Ethan Frier.

Ils ont ainsi innové en créant des meubles photosynthétiques remplis de minuscules bactéries comestibles (la spiruline) qui servent également de sources lumineuses!

Ingénieux et jolis non?

Tout est partie de la question "Comment les gens dans une maison cohabitent avec les micro-organismes?"

Devrions-nous les traiter comme un animal de compagnie, une plante d'intérieur, un objet, un meuble ou quelque chose de complètement unique?


Grâce à une installation domestique Living Things, les algues de spiruline sont cultivées dans des "bioréacteurs" de verre conçus comme des accessoires d'ameublement.


Les objets créé ainsi un environnement symbiotique entre les personnes et les micro-organismes. Les trois lieux; un salon, une salle à manger et une cuisine / chaque espace épouse un caractère différent, et les structures vivantes fonctionnent différemment dans chaque espace.


Les morphologies des récipients en verre soufflé à la main fonctionnent à la fois comme un élément d'éclairage et de chauffage pour les occupants humains.

Les photobioréacteurs fournissent de la chaleur, de la lumière, de l'agitation, de l'air, des nutriments et contrôle les déchets pour ces algues qui vivent à l'intérieur.

Ce système de "support de vie" est connecté grâce à un peu moins de 80 mètres de câblage et de plomberie à un poste de travail scientifique hybride.

A ce poste de travail chacun des neuf systèmes de soutien de la vie des structures photosynthétiques peuvent être ajustées individuellement.


Ceci permet la récolte de spiruline lorsque la culture devient dense assez, et la fourniture de milieux liquides frais à chaque élément.

Dans l'armoire les pompes, les tubes collecteurs, les conducteurs de LED, les pompes à air, de chauffage composent le cœur du système de support de vie.

La spiruline, ce micro-organisme, a été sélectionné pour les structures, pour sa capacité à prospérer dans des eaux très alcalines, où la plupart des bactéries ne peuvent pas vivre.

Comme les algues grandissent très rapidement le caractère de chaque structure change continuellement.

Le liquide devient d'un profond vert riche et absorbe de plus en plus de lumière à partir de l' éclairage interne des structures.

Une fois filtrée, l'algue peut être séchée, puis être transformée en une poudre verte qui représente plus de 60% de protéines en poids.

Plus d'information ici.

#Sustainabledesigninnovation #Habitat #coocooning #ecologie #innovationdesign #energie #inventeur #Gaiadesign

Recent Posts
Archive
Pas encore de mots-clés.
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square